AMITIE LINGOLSHEIM JUDO
Amitié Judo LINGOLSHEIM

Robert GABAGLIO

Illustration

Robert...

 

A tort, on a l’habitude de dire « on ne le présente plus » et pourtant ! Voici un bout d’histoire de ce sacré bonhomme.

Il était une fois, un petit gars, toujours volontaire. Enfant, il aimait moyennement l’école, juste ce qu’il faut ; littérature, calculs et autres n’étaient pas ses domaines de prédilection. En effet, en grandissant, ce petit gars a trouvé plusieurs passions : la marche (les randonneurs confirmés n’ont qu’à bien se tenir), le jardinage (les plus belles roses malgré la grêle) et le Judo. Ce bon gaillard a commencé en 1956 sur les tatamis, ou plutôt une sorte de paillasse-tatami, durant 3 ans avec Clément Panza, place du foin à la Krutenau. Puis, une année à Cronenbourg chez René Lacour. Ensuite, il partit pour son service militaire, et les obligations professionnelles et familiales l’ont éloigné un temps de ce sport tant aimé.

En 1970, il déménage et s’installe à Lingolsheim. En 1973, accompagné de ses enfants, il rencontre à la piscine du Rhin son ami d’école Guy Jordache, qui l’invitera à remettre le judogi au club de Lingo. 1978, il obtient sa ceinture noire par le biais de la compétition, avec fierté et admiration de sa tendre Marthe. D’ailleurs, je tiens de source sûre que Robert est gentil, serviable et toujours à l’heure ! Son pêché mignon, c’est tout simplement bien manger. Et quand on creuse pour trouver quelques défauts, il n’y en a pas.

Voici un petit message personnel d’une personne qui t’es chère : « elle t’aime toujours aussi fort qu’au premier jour », mot pour mot. Alors toi qui aimes tant le Judo, toi qui prends plaisir à voir progresser les jeunes, toi qui nous es fidèle, c’est avec une pointe d’émotion et surtout, avec beaucoup de respect, que nous te remettons ce trophée, pour te remercier sincèrement et te voir encore à nos côtés pour un bon bout de temps.